DALOA/Face à la résurgence des attaques « des microbes »: Le Maire, Samba Coulibaly, invite à la sensibilisation des masses

Initiative louable que celle prise par le premier magistrat de la commune de Daloa, Samba Coulibaly.  En effet, pour contrer la propagation du phénomène dit des «microbes » sur l’ensemble du territoire communal, et éviter par la même occasion que celle-ci ne soit gangréné par ce fléau, il a décidé de prendre le devant des choses, face à la recrudescence des agressions dans la ville. Hier Lundi, à son initiative, les populations se sont donné rendez-vous à la salle des fêtes de la mairie pour échanger sur la question. L’heure était vraiment grave. Face à l’enjeu de la rencontre, le préfet de police Ouattara Francis, les guides religieux et comités locaux de développement, les responsables d’associations de quartiers, les femmes et les jeunes, a fait le déplacement. Samba Coulibaly ne s’est pas fait prier pour adresser un message de prise de conscience, tout en insistant sur l’implication des parents dans la prise en main de l’éducation de leurs enfants, aussi pour le détourner de la drogue «La drogue ne valorise pas. Au contraire, la drogue est pour les faibles. C’est quand tu prends la drogue que tu penses que tu es un dur. Au contraire elle vous tue, la drogue tue vos enfants » a-t-il fait savoir. Il a demandé aux jeunes de croire en eux-mêmes et d’éviter le gain facile. « A tous les jeunes, croyez en vous, croyez en votre avenir » Pour le Samba Coulibaly la meilleure façon d’aider les jeunes gens à s’en sortir, c’est de les sensibiliser. C’est pourquoi, il a salué l’initiative des guides religieux à qui il a rendu un vibrant hommage pour leur rôle dans la conservation de l’équilibre social et la sensibilisation des fidèles. Pour lui, la lutte pour l’éradication de ce phénomène doit être celle de tout le monde, mais surtout des parents. « Ce problème est aussi celui des parents, surtout de nos mamans. C’est pourquoi face à ce fléau, je vais vous demander de veiller sur vos enfants, votre rôle est capital » avant d’ajouter «le phénomène des enfants en difficulté avec la loi est la conséquence de la délinquance juvénile, et de la drogue. La jeunesse est le reflet de la société. Elle est la colonne vertébrale de la société. Quand elle va bien, la société se porte à merveille. Mais quand elle va mal, c’est toute la société qui paie les conséquences », a-t-il indiqué. Pour lui, il faut prier pour ces jeunes, victimes d’une société en perte de valeurs. «Notre société a perdu toutes ses valeurs. La morale a disparu, mais les parents ont démissionnés» a regretté Samba Coulibaly, avant d’appeler de mettre en mission les uns et les autres « soyez les collaborateurs des forces de sécurités, évitez de vous faire justice vous-même, allez parler à vos enfants, à vos frères » a lancé samba Coulibaly. Selon le préfet de police de Daloa, Ouattara Francis, plusieurs fumoirs, nids de ces jeunes bandits, ont récemment été détruits, à la faveur de l’opération dit ‘’Épervier’’. Toutefois comme le signaleront les intervenants, huit autres fumoirs ont été répertoriés à travers la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *