DALOA/Filière cacao : Plus de 300 acteurs de la filière s’imprègnent des nouvelles règlementations en matière de lutte contre la maladie de Swollen Shoot.

Un atelier régional d’information et de sensibilisation sur le programme d’intensification de l’arrachage-replantation des vergers infectés par la maladie swollen shoot du cacaoyer s’est tenu hier mardi 19 septembre 2017 à la salle des conférences de la préfecture de Daloa. Cet atelier, placé sous la présidence du préfet de région de Daloa, Bako Digbeu Privat, visait, notamment, à informer les acteurs locaux sur le contenu du programme national de la lutte contre la maladie du cacaoyer, des textes réglementaires et comment amener les acteurs à adhérer au programme pour l’atteinte des objectifs. Au total, plus de 300 participants, notamment des producteurs de cacao, des autorités administratives, coutumières et religieuses, ont pris part à cet atelier initié par le conseil du café-cacao, en partenariat avec le Centre National de Recherche Agricole (CNRA), l’ANADER et le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (FIRCA). « Cette maladie menace notre cacao depuis 2006 quand elle a pris des ampleurs pour atteindre le cœur du verger par le Centre-ouest et le Sud-ouest, la nouvelle boucle du cacao » a situé Ahoutou Konan, chef du département appui au développement au CNRA.le Conseiller NDir Mamadou Doudou représentant le maire Samba Coulibaly à appelé au respect stricte de la la nouvelle réglementation et à l’implication de tous afin de bouter hors d’état de nuire cette maladie communément appelée le  »Sida » du cacaoyer.

Sercom Mairie de Daloa

Vue des interventervenants

Le Representant du Maire Samba Coulibaly, NDir Mammadou Doudou, en compagnie des officiels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *